Ah le temps des vendanges… Des vignes chargées de grappes violettes ou or, des récoltes quotidiennes, le moteur des tracteurs au loin, le rire des vendangeurs et le regard expert des  vignerons … Chaque année en septembre, les vendanges ouvrent le bal de la production viticole bourguignonne. Dans différents domaines de la Côte de Beaune, il est possible de vivre cette expérience unique au cœur du vignoble. Mais avant de prendre en main le sécateur ou de porter les paniers, si l’on vous en disait un peu plus ? 
 
 

Dates des vendanges en Bourgogne : qui décide ?

Même si les vendanges en Bourgogne commencent généralement au cours du mois de septembre, c’est le sol, le millésime et le cépage qui vont déterminer en premier lieu la date de début de vendange d’un domaine. Pour un vigneron, ce choix est crucial pour son exploitation.
Pour déterminer cette date, plusieurs techniques sont à sa disposition. La plus ancienne revient à goûter la baie… Le vigneron prend la grappe en bouche et la croque pour que le jus puisse s’échapper. Ainsi, peut-il jauger le taux de sucre et donc d’alcool ! Une technique traditionnelle toujours pratiquée. 

 

En Bourgogne, on vendange à la main

En Bourgogne, même si certains domaines viticoles utilisent des machines pour récolter leurs raisins, la majorité des vendanges reste manuelles. Le vigneron, selon la taille de son exploitation, constitue une équipe de vendangeurs qu’il forme dès le départ au tri et à la sélection des grappes. En général les vendanges durent 10 à 15 jours et nécessitent une vingtaine de vendangeurs.
Durant la récolte, les vendangeurs coupent les grappes de raisin et les posent méticuleusement dans des paniers récupérés par les porteurs. Pour les novices, pas d’inquiétudes ! Dans les vignes, les plus expérimentés aident généralement les plus lents et forment les jeunes vendangeurs. Cette ambiance souvent festive à la convivialité unique est à vivre au moins une fois dans sa vie. 
 

La journée type du vendangeur

La journée type d’un vendangeur débute environ à 7h30. Après deux heures de travail, le domaine offre le café, du vin rouge et blanc, et un casse-croûte à toute l’équipe dans les vignes. À 12h30, il est temps de prendre la pause déjeuner qui dure en général une heure.
Il est 17h ! Les vendangeurs posent les paniers et les sécateurs et rentrent chez eux… Un repos bien mérité et l’occasion de reprendre des forces avant la nouvelle journée de travail qui les attend.
Dans certains domaines, il arrive que les vendangeurs soient sollicités pour travailler également dans les cuveries. Généralement, il s’agit de la table de tri mais parfois, deux ou trois personnes sont recrutées pour faire d’autres travaux liés à la vinification.

Après l’effort, le réconfort ! Avec la Paulée, la fin des vendanges rime avec festivités.  Le temps d’un repas, tous les vendangeurs, vignerons et amis se réunissent, mangent ensemble et dégustent les vins du domaine. L’occasion de se remercier, de se remémorer quelques anecdotes, de trinquer et de se donner rendez-vous l’année prochaine !

Faire les vendanges en Bourgogne

Si vous recherchez un emploi de vendangeurs en Bourgogne, nous invitons à lire cet article du CRIJ Bourgogne qui fournit de nombreux conseils et liens utiles pour trouver des annonces.