Exposition Michel Tourlière, Rétrospective

Peinture ,  Exposition à Beaune
  • Hommage à l'une des grandes figures beaunoises contemporaines !
    Cette rétrospective invite à (re)découvrir l'oeuvre de Michel Tourlière (1925 - 2004).
    Né à Beaune, ce dernier devient l'un des principaux représentants de la tapisserie française dans la deuxième moitié du XXe siècle.
    L'exposition révèle les grandes étapes de l'itinéraire artistique de Tourlière, ainsi que ses liens avec la Bourgogne viticole, à l'origine de nombreuses commandes, et ses relations avec ses amis artistes.
    La présentation met également l'accent sur la carrière institutionnelle de Tourlière : à Aubusson, puis à Paris, où il joua un rôle essentiel dans le développement de la création contemporaine et des arts plastiques.
    Une rencontre décisive : Jean Lurçat
    C'est à 20 ans seulement qu'il fait une rencontre déterminante : Jean Lurçat qui lui enseigne l'art de la tapisserie. Le Vigneron, sa première tapisserie qui est acquise par le musée du Vin de Bourgogne à Beaune, témoigne de l'influence du maitre sur l'élève : les formes sont d'abord anguleuses, l'univers est baroque et luxuriant.

    Vers un langage abstrait
    Quelques années plus tard, son style s'affirme : Tourlière s'oriente vers de grandes compositions au langage abstrait et dont la mise en page répond à une organisation réfléchie et complexe des plans et volumes.
    Le plus souvent inspiré par les paysages viticoles bourguignons, Tourlière transforme ces derniers en architecture tissée, en juxtapositions de taches colorées et contrastées, en superpositions dynamiques de plans soulignés d'un fil de couleur.
    Privilégiant des tons souvent chauds, des rouges sombres mêlés à des ocres, avec quelques aplats blancs, Tourlière aime aussi les effets de trame qui apportent relief et profondeur à ses tapisseries.
    Ne choisissant pas entre abstraction et figuration, Tourlière fait dialoguer réel et imaginaire par le mariage opportun et savant des couleurs, des rythmes et des formes.

    De Beaune à Paris, en passant par Aubusson
    Grâce aux collections municipales beaunoises et à de nombreux prêts réunis pour la première fois, le parcours explore les diverses facettes de son travail : son lien intime avec sa Bourgogne natale, ses attaches beaunoises et aubussonnaises et ses liens avec ses amis artistes (Lurçat, Zao Wou Ki, Prassinos, Dom Robert, Wogensky).
    Sa carrière institutionnelle est également mise à l'honneur : professeur puis directeur (1960) de l'école des arts décoratifs à Aubusson puis directeur de l'école des arts déco (ENSAD) à Paris en 1970, il crée la délégation à la création aux métiers artistiques et aux manufactures au ministère de la Culture et de la Communication en 1979.

    Une oeuvre vibrante
    Sa place dans la tapisserie contemporaine est bien évidemment évoquée : indubitablement, dans les années 1960 -1970, Michel Tourlière occupe une place centrale parmi les artistes qui surent rendre sa vitalité à l'art mural et s'interroger sur la vocation de cet art, au-delà de l'approche purement décorative.
    Aucune des disciplines auxquelles il s'est confronté ne manque à l'appel : tapisseries mais également aquarelles, gouaches et encres. De quoi révéler une oeuvre riche, puissante, élégante, tout en vibrations lumineuses et en rythmes graphiques.

    Une programmation culturelle originale accompagne cette exposition : ateliers de loisirs créatifs, conférences, animations immersives dans l'exposition...
Tarifs
Moyens de paiement
  • Espèces
  • Chèques bancaires et postaux
  • Carte bleue
  • Tarifs 2017
  • Gratuit

    • Jeunes moins de 11 ans, accompagnateurs de groupe, guides.

    À partir de 0 €
  • Tarif de base
    À partir de 5,8 €
  • Tarif réduit

    • étudiants, jeunes 11-18 ans, groupes à partir de 10, familles nombreuses

    À partir de 3,8 €
  • Autre

    • Visite guidée de 16 à 35 personnes. Tarif pour tout le groupe.

    À partir de 60 €
Horaires
Horaires
  • Du 1 octobre 2017 au 26 novembre 2017