A proximité de la cité médiévale de Nolay et dressé sur le piton rocheux de la Roche-Nolay, cette forteresse seigneuriale aux toits multicolores offre une image romantique de la Bourgogne ducale. 

Forteresse médiévale aux tuiles vernissées

L’histoire du Château de la Rochepot remonte au 12ème siècle, forteresse médiévale aux tuiles vernissées, elle fut la demeure des Seigneurs Pot, chevaliers de la Toison d'Or et conseillers des ducs de Bourgogne. Détruite à la Révolution Française,  l’épouse du Président de la République Sadi Carnot, achète pour son fils en 1893, les ruines du château de La Rochepot, lui permettant ainsi de s’adonner à sa passion pour l’histoire. L'architecte Charles Suisse, s’appuyant sur des fouilles et des documents d’archive, le restaure à l’identique, lui permettant de conserver tous les éléments qui assuraient autrefois sa défense : pont-levis, barbacane, chemin de ronde. Il constitue le dernier grand exemple d'architecture néogothique en France, œuvre d'art totale, dans la lignée de Viollet-le-Duc et est classé Monument Historique.

Visite du Château de la Rochepot

Au cours de la visite, on découvre la chapelle, la salle des gardes, la cuisine, des pièces aux peintures murales colorées, un mobilier gothique et Renaissance. Dans la cour d'honneur, le puits, profond de 70 m, est creusé directement dans la roche.
L’édifice surplombe la commune de la Rochepot, village pittoresque et porte d’entrée des Hautes-Côtes de Beaune. 

Insolite

Installée dans l'une des tours, la chambre chinoise est un cadeau d'apparat de la dernière impératrice de Chine, TSEU-HI au Président Sadi Carnot.