Voir les photos (2)

Abbaye de Morgeot - Domaine du Duc de Magenta

Commerce et service à Chassagne-Montrachet
  • Les moines bourguignons de Cîteaux implantent le vignoble à l'Abbaye de Morgeot, vers 1150. Au XVe siècle, les troupes du Roi de France dévastent le village de Chassagne en représailles à fidélité de ses habitants à Marie, dernière Duchesse de Bourgogne. Après leur passage, il ne reste de l'Abbaye que la Chapelle et le four à pain, dont on devine l'emplacement aujourd'hui. L'Abbaye devient une propriété Magenta dans les années 1960 lorsque Philippe, 9e Marquis de Mac Mahon, 4e Duc de...
    Les moines bourguignons de Cîteaux implantent le vignoble à l'Abbaye de Morgeot, vers 1150. Au XVe siècle, les troupes du Roi de France dévastent le village de Chassagne en représailles à fidélité de ses habitants à Marie, dernière Duchesse de Bourgogne. Après leur passage, il ne reste de l'Abbaye que la Chapelle et le four à pain, dont on devine l'emplacement aujourd'hui. L'Abbaye devient une propriété Magenta dans les années 1960 lorsque Philippe, 9e Marquis de Mac Mahon, 4e Duc de Magenta, tombe sous son charme. La famille Mac Mahon élève du vin en Bourgogne depuis son arrivée au Château de Sully, vers 1750.
    Le 4e Duc de Magenta, Philippe, passionné par son vignoble, donne une notoriété mondiale au domaine. Il élève, à son image, des vins d'une grande élégance et est à l'origine des célèbres cuvées Puligny-Montrachet 1er Cru Clos de la Garenne et de Chassagne-Montrachet 1er Cru Abbaye de Morgeot.

    En 1985, tombée sous le charme —mais du Duc cette fois-ci— c'est au tour d'une Ecossaise d'arriver sur la propriété. Depuis la mort du Duc, en 2002, c'est donc Amélie, Duchesse de Magenta, qui habite le Château de Sully et gère seule le domaine viticole. Elle s'occupe de la petite production familiale, en attendant que ses enfants, Pélagie et Maurice, prennent le relais...
  • Langues parlées
    • Français
    • Anglais
Tarifs
Moyens de paiement
  • Eurocard - Mastercard
  • Visa